4 réflexions au sujet de “”

  1. Pour ceux qui, comme moi, seraient eux (ou elles, ce qui serait encore mieux) aussi en train de s’interroger, je suis en train de tester un protocole #IndieWeb qui s’appelle Webmention.

    Répondre
  2. Surprise ! Pendant tout ce temps, ça marchait ! Il fallait seulement approuver le Webmention de l’article mentionnant pour qu’il apparaîsse dans les commentaires de l’article mentionné !
    Jubilation !

    Répondre
    • Regarde moi ça si c’est pas merveilleux ! L’article (« il m’arrive de m’interroger… ») apparaît comme commentaire à l’article auquel il fait référence (lien). Une réponse à ce commentaire génère automatiquement un commentaire sous l’aricle référant. Je sais mesdames, c’est mêlant. Mais pensez aux implications philosophiques !

      Ainsi, de la même manière, ce commentaire étant une réponse au commentaire faite au commentaire à l’article référant en tant que commentaire à l’article référé sur la page du référant, on pourrait s’attendre qu’il apparaisse également dans le fil de commentaires de l’article référé. Ainsi, la conversation qui a lieu entre les deux interlocuteurs est entièrement disponible sur le dispositif que contrôle chacun des interlocuteurs.

      Dans ce cas précis, les deux articles (référant et référé) étant sur le même dispositif, l’utilité de l’exercice peut dépasser l’entendement de vos douces âmes, mais il faut se figurer l’opération sur deux blogues (ou médias sociaux) disctincts pour que ça fasse du sens.

      Capitch ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.